Feuilleton – Épisode 2/4 : Pour une écologie urbaine, passer dès à présent à l’action locale

Dans le premier épisode de notre feuilleton, nous faisions le constat d’une crise sanitaire, écologique et démocratique. Face à ce constat, des stratégies et des actions s’élaborent dans de nombreuses communes, porteuses d’espoirs malgré le climat pesant. Les territoires, les métropoles, villes et villages doivent passer à l’action avec pour objectif d’atteindre une transition écologique effective et impactante.

Si les moyens (financiers, techniques, humains) existent, tout comme les solutions que nous sommes nombreux.ses à proposer, il s’agit de s’en saisir et de faire preuve de courage à tous les niveaux. Ce courage passe par une redéfinition collective de nos priorités (aujourd’hui trop centrées sur les bénéfices à court terme) et par l‘intégration des initiatives citoyennes dans la vie locale. Nos priorités doivent être la lutte contre le changement climatique et toutes les actions bas carbone que cela suppose, l’adaptation au changement climatique déjà en cours, notre gestion et rapport à l’environnement (des grands espaces naturels à la nature en ville) mais également une démocratie plus active et inclusive. Il s’agit de repenser nos manières d’impliquer les citoyen.nes et d’offrir des espaces de liberté où ils et elles seront les acteurs et actrices de leur environnement, de leur logement, de leur quartier, de leur ville mais aussi de leur santé.

L’ensemble de ces priorités répondent d’ailleurs à la qualité de notre santé à tou.tes et ne peuvent être gérées dans l’urgence. Nous devons être préparés, informés, impliqués et protégés et cela grâce notamment à des politiques d’urbanisme et d’aménagement volontaristes.

Mais alors, quelles sont ces solutions et comment les mettre en place ? La suite au prochain épisode…