Dessiner pour mieux dialoguer

Dans les projets, la facilitation graphique contribue à animer les temps de débat, aide à la compréhension d’un discours, d’une présentation ou d’un échange et anticipe la mémorisation du propos. Elle participe aussi à illustrer et alléger les comptes-rendus. Le dessin est un mode sensible d’appréhension de la réalité et ouvre ainsi de nouvelles voies au dialogue. Il facilite donc la participation et renforce les processus d’intelligence collective.

Écologie Urbaine & Citoyenne a travaillé avec Louise Plantin, graphiste, pour animer la manifestation « Bordeaux Métropole, vers un Territoire Engagé pour la Nature ». Équipée d’une tablette graphique dont le contenu était projeté en direct, elle a illustré tous les échanges de la manifestation. Ses dessins ont notamment traduit les présentations des scientifiques dont les études ont alimenté la stratégie Biodiver’Cité et ont aussi accompagné le temps de débat et de stands participatifs.