Concertation inclusive et droit des femmes

Le 8 mars est une journée de rassemblements pour célébrer les victoires acquises par les femmes. Ces avancés doivent se retrouver en terme de reconnaissance dans l’espace public et démocratique, mais aussi de mobilisations contre les inégalités qui perdurent et pour exiger les changements nécessaires afin que soit respecté, dans tous les domaines le principe d’égalité femme/homme. À cette occasion, Écologie Urbaine & Citoyenne réitère ses valeurs d’une concertation et d’une réflexion pour des villes inclusives.

 

Cette démarche d’inclusivité dans les projets permet, en concertation de créer des espaces de paroles libres où chacun.e peut s’exprimer librement et être écouté.e, d’un pied d’égalité au sein du groupe. Ces espaces de discussion inclusifs autour de l’aménagement de quartier, d’espaces publics, sont la base de la création d’une ville sans inégalités socio-spatiales où la femme mais aussi l’ensemble des catégories minoritaires et sous-représentées trouvent leur place. La réalisation de diagnostic de genre lors de la conception des espaces publics permet de concevoir des lieux adaptés, mixtes et mieux partagés.

 

Aussi, en tant qu’assistants à maîtrise d’ouvrage transition écologique et participation citoyenne, nous accompagnons les concepteurs à aller plus loin dans leurs imaginaires. Ceci, afin que la place de chacun.e soit respecté.e en vue de réaliser des espaces confortables et adaptés au changement climatique notamment.

 

Priorisation citoyenne pour l’aménagement des espaces publics de Mitry avec Paris Terre d’Envol – Écologie Urbaine & Citoyenne

0 Points